Oumma.be

Voilà pourquoi nous sacrifierons nos bêtes le 3éme jour de la fête de l'Aïd.

Aïd Adha ou fête du sacrificeLa fête de l'Aid el Adha arrive à grand pas et nous remercions notre Seigneur de nous laisser la possibilité de la vivre dans toute son intensité.
Cette fête est aussi celle du sacrifice, cet acte ordonné par Allah même à son envoyé Abraham (la paix soit sur lui) l'exemple incarné de l'obéissance envers son Créateur.
Le sacrifice que nous offrons donc à Allah SWT est le sommet de notre révérence envers Lui.
Nous lui rendons ainsi grâce de Ses bienfaits envers nous en ôtant la vie à un animal qu'Il a créé.

 

Il est donc de notre devoir de pratiquer cet acte en respectant au maximum l'animal que nous devons sacrifier, pour le bien de cet être vivant , pour le bien-être de notre spiritualité et pour notre obéissance envers Allah SWT, Celui à qui nous dédions notre sacrifice .

Allah SWT « glorifié soit-il » et notre prophète SAW « paix sur Lui », nous ont édicté une ligne de conduite, souvent oubliée, digne de tout musulman pratiquant afin d'être en respect avec nous-mêmes, l'animal et notre environnement :
Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communautés. » (Coran, 6,38).

Craignez Dieu à propos de ces animaux qui ne peuvent s'exprimer. Si vous les montez, faites-le de façon convenable [en les mettant en forme pour qu'ils puissent le faire aisément] et si vous les mangez, faites-le de façon convenable [en les nourrissants biens pour leur assurer une bonne santé]. » (Abou Daoud)


« Allah a prescrit la bienfaisance en toute chose : ainsi si vous tuez, tuez convenablement et si vous égorgez, faites-le avec soin : que l'on aiguise la lame et qu'on épargne à la bête la souffrance. » Muslim (3/1548), hadith n°1955.Le Calife 'Umar avait vu un homme traîner un mouton par son pied en vue de l'égorger; il l'arrêta et le gronda en lui disant :"Emmène-le à la mort de la façon la plus saine.

L'augmentation significative de notre communauté en Belgique est un indice de réflexion pour nous tous. En effet, selon l'Article datant du 19/01/2005 Cinq sites d'abattage reconnus lorsque l'on sait que pour la seule région bruxelloise, nous comptons une population musulmane avoisinant les 200.000 personnes et que plus de 15.000 moutons sont sacrifiés ce jour-là alors que seulement 4 sites d'abattage temporaire sont mis à disposition : ces sites sont situés à Anderlecht (capacité de 300 moutons), Bruxelles (800 moutons), Ixelles (200 moutons), Molenbeek (400 à 500 moutons) et Schaerbeek (250 moutons). Soit une capacité totale de 2.050 moutons. Nous pouvons à juste titre nous demandés ce que deviennent les 18000 autres moutons et la façon dont ils auront été sacrifiés ?

Une question d'ordre éthique se pose alors : devons-nous cautionner ce véritable massacre légiférer par les autorités ? Nous répondons NON !

NON aux embouteillages sur les lieux de Sacrifice surtout dans les abattoirs reconnus du pays et les abattoirs « volants » mis sur pied.

NON à la demande des représentants masculins de notre communauté qui veulent absolument égorger leur mouton ou leur boeuf le PREMIER jour de la fête et si possible dans les deux heures qui suivent la prière de la fête dans un lieu qui ne permet pas l'abattage tel qu'enseigné par notre religion alors qu' « islamiquement » parlant ils peuvent réaliser l'abattage le second ou 3ème jour dans un contexte plus serein même s'il reste encore imparfait.

NON à ces moutons sacrifiés dans la souffrance et sans aucun respect et qui sont qualifiés de Halal

Voilà pourquoi Green Halal ne pratique l'abattage que le 3ème jour et avec un nombre limité de moutons .

Rappelons que le sacrifice de la bête le 3ème jour est tout aussi licite : Allah SWT nous a donné trois jours pour effectuer ce rituel alors pourquoi ne pas en profiter pour soulager les encombrements des 2 premiers jours, éviter les « embouteillages », le stress entre musulmans, stress qui se répercutera sur l'animal. Aussi, cela nous permet de mettre un place un abattage sur un lieu le plus propre possible, nettoyé de toute trace de sang, de toute trace de l'abattage précédent puisque nous nous limitons pour le moment à 30 moutons.
N'oublions pas qu'un abattage éthique pour une bête offerte à Allah SWT, c'est certainement la meilleure des choses.

Ce que nous voulons absolument proscrire c'est celà :

aid-adha-pas-bienfête-du-sacrifice-pas-bien

Nous travaillons dur en tous cas pour arriver à celà inchaallah :

Aussi, nous innovons cette année car nous essaierons un spray aromatique déstressant à base d'huiles essentielles que nous vaporiserons sur le lieu du sacrifice afin de purifier l'atmosphère des ondes négatives et odeurs de sang, et de donner une ambiance la plus favorable possible au sacrifice rituel.

Il est clair que l'on ne peut pour l'instant pour des raisons logistiques et matérielles organiser cet abattage éthique pour tous les sacrifices de Belgique. Ceci n'est aujourd'hui possible que pour un nombre restreint de personne. Mais la sensibilisation et notre effort commun pourront faire changer les attitudes non seulement pour la fête mais dans notre vie quotidienne envers nous, envers les autres et envers notre environnement afin de retrouver un jour le sommet de notre foi et de notre religion.

Nous faisons passer une pétition contenant diverses requetes pour un abattage plus éthique inchaallah, soutenez notre action en la signant :

Fête du sacrifice : pour des lieux d’abattage temporaires respectueux du bien-être animal !

 

www.greenhalal.net 

Commentaires   

 
0 #1 Mohamed 08-10-2012 15:00
Chouette article mais dommage que nous n'avons pas ce genre de pratique en Belgique.
Question : Ça voudrait dire quoi si nous citons le nom d'Allah et que le mouton reste toujours nerveux ?
Citer
 
 
0 #2 LesLime 19-04-2018 05:25
Propecia For Men To Buy cheap cialis online Forum Kamagra Priligy Usa Blog
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir